Imprimer

De nombreux travailleurs handicapés prétendent à une retraite anticipée mais ne disposent pas, pour certains, de tous les justificatifs exigés pour la reconnaissance de leur handicap. À partir du 1er septembre 2017, une commission de rattrapage examinera leurs dossiers médicaux selon des conditions fixées par la loi et un décret du 10 mai 2017. Malheureusement, celles-ci s’avèrent très restrictives. 

Plus d’informations ici

Une analyse de Henri Galy, président du CDTHED (Comité pour le Droit au Travail des Handicapés et l’Egalité des Droits).